Bactéries Lactiques

Le meilleur moyen de contrôler la fermentation malolactique est d’utiliser des bactéries lactiques sélectionnées. Les aspects recherchés de cette fermentation sont la baisse de production de l’acidité volatile, la non production d’amines biogènes et la préservation des arômes variétaux. Par le biais de l’introduction de cultures sélectionnées, ces objectifs sont plus faciles à atteindre grâce à la microbiologie autochtone bactérienne.

La fermentation malolactique dans nos latitudes et les techniques oenologiques actuelles font que la gestion de la FML apparaît comme une tâche chaque fois plus difficile car elle doit être réalisée dans des vins de degré alcoolique élevé et/ou d’une teneur en polyphénols élevée. Viniferm OE est une culture bactérienne d’Oenococcus oeni spécialement préparée pour travailler dans ces conditions. Ce sont des souches provenant de la selection naturelle des régions vitivinicoles de la région méditerranéenne, étant parfaitement adaptées aux conditions oenologiques de nos latitudes. Viniferm OE se présente sous trois formes, capables de réaliser la fermentation malolactique dans des conditions de pH bas (Viniferm OE 322 et Viniferm OE ACID) et dans les vins d’expression polyphénolique marquée (Viniferm OE 104).

Voici les 3 résultats

  • Culture liquide concentrée de bactéries lactiques pour vins rouges de forte expression polyphénolique.
  • Culture liquide concentrée de bactéries lactiques pour vins blancs à pH bas.
  • Fermentation malolactique des vins ayant un pH très bas.