Polysaccharides et mannoprotéines

Les polysaccharides et les mannoprotéines sont très positives pour la qualité du vin. Il est possible d’accroitre leur contenu dans le vin indirectement (en utilisant des souches de levures productrices de mannoprotéines ou en appliquant des enzymes glucanases) ou directement grâce à l’application de préparations organiques riches de ces composés.

En augmentant la teneur en polysaccharides et en mannoprotéines, la perception organoleptique du vin s’améliore tout en contribuant aux sensations de corps et de volume en bouche. En intéragissant avec les composés phénoliques des vins rouges, ils diminuent l’astringence et l’amertume des tanins.

Elles peuvent être employées:

Comme protection anti-oxydant: SuperBOUQUET EVOLUTION: Effet antioxydant pour la protection des arômes et le retard de l’évolution des vins.

En fermentation alcoolique: améliorer la structure et la stabilité des arômes et des matières colorantes, de la transformation du moût en vin; MannoAROME et MannoCrom sont recommandés pour la vinification en rouge et MannoBlanc pour la vinification en blanc.

Sur vins finis: en réalisant un élevage sur lies exogènes: Super Bouquet et Super Bouquet MN contribuent aux caractéristiques sensorielles des vins adoucissant les tanins agressifs et en augmentant les sensations de corps et de volume en bouche.
Pour l’élimination des composés soufrés indésirables sans dévalorisation du patrimoine aromatique du vin, l’utilisation de MannoCUP est recommandée.

Avant l’embouteillage: Mannoplus: mannoprotéine pure soluble, à ajouter sur vin fini avant la dernière filtration.

Voici les 8 résultats

Filtro etiquetas categoría productos