L’entrée en vigueur du nouveau règlement délégué (UE) 2022/68, qui établit les traitements et composés œnologiques autorisés, a été l’une des nouvelles les plus attendues par le secteur en raison des nouveautés qu’il introduit par rapport au règlement précédent.

Depuis le département technique d’AGROVIN, nous avons analysé en détail les modifications incluses dans le nouveau règlement, pour voir en un coup d’œil ces nouveautés dans chacun des processus afin de faciliter le travail des départements d’œnologie des caves.

 

Parmi les principales nouveautés, nous soulignons :

  • L’incorporation dans la réglementation du « Traitement des raisins foulés aux ultrasons pour favoriser l’extraction de leurs composés » grâce à notre éco-système innovant Ultrawine Perseo, qui améliore la qualité du vin et contribue à atténuer les effets que le changement climatique provoque dans le retard de la maturation du raisin, par l’application d’ultrasons.
  • L’extension de l’utilisation de la CMC ( Carboxyméthicellulose) dans les vins rosés et l’augmentation de la dose maximale autorisée à 0,2 g/hl.
  • L’incorporation de bactéries et de levures acidifiantes comme régulateurs d’acidité.
  • Approbation de l’incorporation d’acide fumarique comme stabilisateur.
  • Enfin, le nouveau règlement indique que de nouvelles activités enzymatiques ont été incorporées telles que : Arabinase, Beta-glucanase (ß1-3, ß1-6), Glucosidase et Aspergillopepsine I.

 

Les tableaux suivants présentent un résumé des aspects les plus importants analysés par le département technique d’Agrovin :

 

NOUVEAUTÉS CONCERNANT LES TRAITEMENTS ŒNOLOGIQUES AUTORISÉS

NOUVEAUTÉS CONCERNANT LES COMPOSÉS ŒNOLOGIQUES AUTORISÉS

Pour plus d’informations sur les nouveautés apportées par le nouveau règlement, veuillez nous contacter par courriel à l’adresse info@agrovin.com